1er Mai et vrais travailleurs.

Depuis plus de cent ans, les travailleurs défilent dans les rues à chaque 1er Mai, jour de grève, pour exiger à l’origine, une baisse du temps de travail. Des ouvriers sont morts pour cela, des responsables syndicaux (pardon des corps intermédiaires) aussi, comme lors du black Friday aux Etats-Unis. En France, à Fourmies le 1er Mai 1891, les fusils lebels ont répondus aux slogans des ouvriers, bilan : 9 morts.

Tous de faux travailleurs, donc, puisque le vrai travailleur sera ce prochain 1er Mai avec Nicolas Sarkozy. Le vrai,  celui qui croit encore au « travailler plus pour gagner plus ».

Le vrai travailleur, celui qui, se croyant au sommet de la pyramide, dans ses rêves, veut le même yacht que Ziad Takiedine, pour y inviter son Brice Hortefeux et son Jean-Francois Coppé à lui. Le vrai travailleur, celui qui commence déjà à

repérer les vieilles dames riches pour financer ses projets, le vrai travailleur celui qui, s’il était chef du gouvernement n’hésiterait pas à recevoir des chefs d’Etats, comme feu Kadhafi, ou encore Bachar el-Assad pour négocier la technologie nucléaire française, ou l’armement, ou encore le matériel de maintient de l’ordre que l’on prédestinait au gouvernement tunisien pendant que la rue tunisienne exigeait le partage des richesses et du travail, le vrai travailleur celui qui n’hésiterait pas à porter quelques valises de biftons bien rangés…

Et puis tout en bas de la pyramide il y a l’autre vrai travailleur, celui qui fera tout pour garder son job, qui avalera tout, les dimanches, les heures sup, la délocalisation, le changement de poste soudain, qui fermera sa gueule en apprenant que tel collègue ne reviendra plus bosser car il vient de se pendre, celui qui ne déposera jamais un dossier aux prudhommes, celui qui baissera les yeux lorsque des plans sociaux viendront lui faire choisir les deux ou trois qu’il devra désigner pour que les actionnaires puissent continuer à croiser Coppé à Spérone, le vrai travailleur celui qui au chômage aura honte et sera prêt à tout prendre, même loin, même à un euro de l’heure, comme en Allemagne en se disant que si les Allemands le font, on doit le faire aussi, celui qui s’endormira avec la dette nationale et se réveillera en se disant qu’il remettra le dentiste à l’année prochaine si tout va bien, et qui regardera la photo de Ziad avec Brice et Coppé en Lacoste, Villebrequin et Tod’s sur le yacht en se disant que ces gens-là pensent à eux, celui qui ne comprendra jamais qu’on peut être fort en s’unissant, celui qui se rassure en se disant que son patron fait ce qu’il peut, celui qui a honte que son salaire coûte deux fois plus à ce même patron, celui qui serait prêt à ne plus manger pendant une semaine pour que son boss renonce à délocaliser, celui qui croit que Sarkozy est sincère, celui qui croit que la montre de 55000€ que vient de lui offrir son épouse est juste un beau cadeau d’une femme amoureuse et non une frontière imperméable entre lui et eux, celui qui pense qu’il ne faut pas trop demander, qu’il faut savoir courber l’échine sous l’orage, ceux qui regardent les oiseaux de passage et qui se retrouvent troublés de voir passer les gueux comme le chante Brassens…

Le 1er Mai prochain, Nicolas Sarkozy veut insulter les travailleurs et leurs luttes, il veut insulter l’histoire des revendications syndicales, il veut opposer les français entre eux car son salut est dans la guéguerre civile. Dans son monde binaire, il y a la France qui se lève tôt et celle qui glande au lit en touchant les allocs… Les morts de Fourmies se levaient tôt, les mineurs de l’après guerre a qui l’on demandait des efforts surhumain pour relever le pays et qu’ils l’ont fait avant de leur envoyer l’armée, aussi. Les profs se lèvent tôt, les infirmières également. Il nous tend un piège grossier, restons calmes et dignes, il est en fragile position, il tente le tout pour le tout, d’autres provocations sont à venir, virons le par les urnes le 6 Mai prochain, sereinement, sans rien marchander, sans rien conditionner. Faisons-le entrer dans l’histoire comme le premier président de la cinquième République qui aura le moins gouverné. Juste cinq ans et Ciao…

Publicités

A propos philippetorreton

Bonjour à tous, voilà je viens de terminer ma bouteille de rhum, elle est vide maintenant, je vais pouvoir y mettre mon bout de papier dedans la rebouchée et la jeter très loin derrière les grosses vagues qui ramènent tout sur le sable comme les chiens, très loin sur la toile marine... C'est émouvant un blog, c'est peut-être la plus pertinente suite logique à l'article 11 de la Déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyen.
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

24 commentaires pour 1er Mai et vrais travailleurs.

  1. Carole Goutel dit :

    merci pour ce texte qui dit tout …

  2. derdrie dit :

    Bonjour Philippe,
    Je me disais bien aussi que vous n’alliez pas rester insensible à cette énième provocation de « Talonnettes » et que votre sanction allait tomber. Merci.
    Amitiés

  3. derdrie dit :

    Et un lien pour vous détendre… mais pas trop non plus car même si le propos semble léger, la pique se veut plus acérée (tout au moins, c’était le but).
    http://derdrie.wordpress.com/2012/04/23/le-courage-politique-de-nicolas-sarkozy-explique-a-mes-enfants/

  4. Content de voir un artiste cohérent prendre la parole au nom des « vrais gens » et remettre quelques vérités indispensables à la place qui leur revient.

  5. Mimi Dubromelle dit :

    Bonjour Philippe, je viens tout juste de découvrir votre blog. Je vais m’empresser de le faire connaître autour de moi. C’est bon pour le moral, même si rien n’est joué. Un grand merci.

  6. derdrie dit :

    Philippe, en fait l’instigateur de cette contre-fête du 1er mai par l’UMP est Frédéric Lefebvre, ça explique tout :
    http://derdrie.wordpress.com/2012/04/26/frederic-lefebvre-ou-la-prise-de-pouvoir-des-philosophes-dans-la-campagne-de-sarkozy/

  7. fultrix dit :

    Qu’IL insulte, qu’IL se trompe, qu’IL nous trompe, certes … MAIS que ceux-la même qu’IL dépouille (en favorisant ceux qui les exploitent) votent pour lui ?!
    C’est parce qu’IL ment, c’est plus facile pour avoir de l’aplomb que devoir expliquer la complexité du monde. Et en plus, dire qu’IL ment le victimise …

  8. ximun dit :

    @fultrix : il a surtout de l’aplomb dans l’aile maintenant, restons serrés ça va passer…
    @philippetorreton : merci pour vos textes qui requinquent 🙂
    (en passant et juste pour le plaisir des lecteurs suivants une phrase mériterait 2 retouches pour conjugaison « ceux qui regardeNT les oiseaux de passage et qui se retrouvent troublÉS… »)
    Merci encore !

  9. nedjma dit :

    Merci de lutter avec des mots si justes, c’est un réel plaisir ! tout comme vous je transmets à mon niveau de prof de zep à des collègues qui déchantent et à une jeunesse trop souvent délaissée, au plaisir de vous lire encore et encore

      • Martine Rousseau dit :

        Que chacun d’entre nous communique ce texte très juste à tous les jeunes gens,sincères mais naïfs et sans culture politique qui nous entourent et tiennent des propos qui nous font dresser les cheveux sur la tête.Leurs jugements crédules sont le résultats de la grande braderie des connaissances fondamentales qui a lieu depuis plus de 10 ans: que leur pratique des technologies (à défaut de lecture) puisse leur servir à trouver des traces des luttes encore et toujours présentes-n’oublions pas que chacun d’entre nous se doit d’être « un passeur ».

  10. anne dit :

    Bonjour,
    Je découvre votre blog et j’en suis ravie émue. Merci de prendre fait et cause pour le vivre ensemble et les la vraie vie. Oui, il faut sortir ce sarkosy puis j’espère que la Justice fera son devoir ! Mais il va falloir du temps pour éveiller et éduquer les peuples à la réflexion. L’état de la France est équivalent à celui de nombreux états où la main invisible du marché a répandu son air du temps : égoïsme; cupidité racisme et bétise. Merci pour vos écrits !

  11. J'O dit :

    Bonjour Philippe,
    J’ai découvert votre blog grâce à un ami et je tiens à vous féliciter pour ce ‘vrai’ qui manque tant aujourd’hui !
    Je suis psychanalyste Reichienne ; nous sommes très peu en France et même à travers le monde… Mais peut être connaissez vous Reich et le dernier de ceux qui le représentent encore :
    Jacques Lesage de La Haye.
    Notre courant de pensées dérange mais comme vous nous tentons de rester ‘vrais’
    Bien à vous
    et
    BRAVO !

  12. macoline dit :

    Bien que convaincu qu’entre le bleu si désastreux et le rouge prometteur, la vie du travailleur, du salarié, du petit artisan débordant de bonne volonté ne va pas s’illuminer, vous parvenez à me toucher réellement dans vos mots, où vous soulevez avec beauté et sincérité des problèmes qui me touchent et me révoltent,moi et ma génération.
    Merci =)

  13. Boutrou M-F dit :

    Merci ,Philippe, de mettre les mots si justes et de partager notre indignation !De plus,(comme si ce n’était pas assez !),le rapprochement avec les idées d’extrême-droite pour racoler plus large est indigne!Ces « idées » qui profitent toujours de moments de crise ,comme lors de celle des années30 où un certain peintre gribouilleur se faisait tranquillement élire chez nos voisins !!!!
    Notre nain s’accroche ,ainsi que toute sa cour pour garder les privilèges et l’argent….
    Que tous les français votent!
    Cordialement

  14. GORGONIO FERDINANDO dit :

    Quel grand bien que vous me faite M Torreton.Mais oû sont nos artistes,chanteurs,comédiens,oû est la relève des;FERRAT..FERE..COLUCHE..Chaque fois que les talonnettes passe à la TV moi je passe du FERRAT. J’ai 66 ans ,Italien de naissance,qui plus est là oû est née la ligue du nord
    j’ai mal pour mes 2 pays.Des hommes comme vous me réconfortent.Merci…merci…grazie non ho più vergogna!!!!!!

  15. Sylvie dit :

    J’en pleure de reconnaisance. Merci de si bien écrire ce que je pense. Continuez.

  16. Nadine Bompart dit :

    Mr Torreton, je vous connaissais (très bon) acteur, je vous découvre une plume acérée trempée dans l’encre rouge…
    Merci de vous engager à nos cotés, merci de ne pas oublier les petits, les sans-grades, bref notre pays!
    Quel texte!!!! Magnifique…

  17. mimiartiste49 dit :

    Merci encore monsieur! quel bel orateur vous faites! aux armes citoyennes! formez vos sourires pour la bataille médiatique de la vie!et comme le chante si bien Bernard Lavillier: et « y’en a marre! c’est quand qu’on les vire, c’est quand qu’on les jette? » j’espère que ce sera dimanche10/04/2012!aux urnes citoyennes!

  18. anastasiane dit :

    c’est le Philippe Torreton acteur qui écrit comme ça ?! Un seul mot : Bravo !
    J’adore la chute : « Faisons-le entrer dans l’histoire comme le premier président de la cinquième République qui aura le moins gouverné. Juste cinq ans et Ciao… »
    Cinq ans mais c’est déjà tellement trop ! J’ai vraiment eu peur que la France, pays si souvent de droite ne l’élise de nouveau. Ca aurait été l’enterrement définitif des acquis de la Libération et de ce qui reste de cohésion sociale grâce aux services publics.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s